Nos engagements pédagogiques

Nos engagements pédagogiques

La vision pédagogique

Elle repose sur une articulation équilibrée entre l’acquisition théorique, la déclinaison en travaux dirigés, pratiques et enfin l’application clinique. Au fil des années, notre enseignement s’est recentré vers une pratique accrue pour tendre vers une réelle éducation de la main qui est l’outil essentiel de diagnostic de l’ostéopathe.

De la sensation à la palpation en passant par l’écoute tissulaire, nous avons mis en place des protocoles d’éducation évolutifs permettant à nos étudiants de toujours mieux maitriser les tests de mobilité articulaire et de motilité des organes. Ainsi, réduire le cours magistral pour en arriver à plus de travaux pratiques, en groupes réduits, visant à une répétition accrue de la technique et du geste, constitue l’un des piliers centraux de notre pédagogie.

Les 6 compétences fondamentales à l’apprentissage et la professionnalisation

L’essentiel des acquis se fonde sur les 6 compétences du référentiel de compétences en ostéopathie. Ce sont les compétences constitutives de la profession, dont l’acquisition transforme l’étudiant ostéopathe en véritable futur praticien.

Compétence 1 : Évaluer une situation et élaborer un diagnostic ostéopathique

– Conduire un entretien permettant de recueillir les informations nécessaires.
– Analyser les demandes de la personne, les données du dossier, les antécédents et les caractéristiques des symptômes et prendre en compte les traitements en cours.
– Réaliser les examens physiques appropriés.
– Evaluer la mobilité des différentes articulations et les caractères physiques des tissus.
– Evaluer les troubles fonctionnels.
– Evaluer la douleur et en rechercher les causes en prenant en compte l’ensemble de la personne et de son environnement.
– Identifier les situations nécessitant l’intervention d’un médecin ou d’un autre professionnel médical et celles pouvant justifier l’intervention d’un autre professionnel.
– Identifier l’intérêt d’une démarche pluri professionnelle en fonction de la situation.
– Discerner les éléments du ressort de l’ostéopathe.
– Elaborer un diagnostic ostéopathique

Compétence 2 : Concevoir et conduire un projet d’intervention ostéopathique

– Elaborer une stratégie d’intervention ostéopathique adaptée à la personne et à son contexte environnemental.
– Choisir les techniques manuelles appropriées à la personne, à son modèle fonctionnel et à ses troubles en tenant compte de l’équilibre bénéfice/risque.
– Déterminer le rythme et le nombre de consultations nécessaires en fonction de la personne, de sa demande, des effets attendus et des objectifs de la prise en charge.
– Expliquer le projet d’intervention et recueillir le consentement de la personne.
– Identifier les critères permettant d’apprécier l’efficacité du traitement ostéopathique.
– Formaliser un suivi des interventions.
– Evaluer l’efficacité du traitement ostéopathique en suivant l’évolution dans le temps des résultats obtenus.
– Adapter la stratégie d’intervention en fonction de cette évaluation.

Compétence 3 : Réaliser une intervention ostéopathique

– Mettre en oeuvre les techniques appropriées de manipulation et de mobilisation.
– Repérer les risques liés à la mise en oeuvre de l’intervention ostéopathique.
– Appliquer les règles d’hygiène et de sécurité.
– Evaluer les résultats du traitement ostéopathique mis en oeuvre.
– Adapter l’intervention ostéopathique à l’évolution des troubles de la personne.
– Assurer la traçabilité des interventions en ostéopathie.
– Transmettre les informations nécessaires dans le cadre d’une prise en charge pluri-professionnelle.
– Identifier les situations d’urgence et prendre les mesures appropriées.

Compétence 4 : Conduire une relation dans un contexte d’intervention ostéopathique

– Accueillir et écouter la personne et son entourage, en prenant en compte la demande et le contexte.
– Expliquer le projet d’intervention ostéopathique, son rapport bénéfice/risque et ses éventuels effets secondaires.
– Etablir des modalités de relation propices à l’intervention en ostéopathie en tenant compte des situations particulières et du niveau de compréhension de la personne.
– Instaurer une communication verbale et non verbale avec les personnes.
– Proposer des actions de prévention pour aider au maintien de l’état de santé des personnes et en assurer le suivi.

Compétence 5 : Analyser sa pratique professionnelle et traiter des données scientifiques et professionnelles

– Identifier les ressources documentaires nécessaires et utiliser des bases de données actualisées.
– Questionner, traiter, analyser des données scientifiques et/ou professionnelles.
– Interpréter et utiliser les données contenues dans des publications nationales et internationales.
– Observer, formaliser et expliciter les éléments de sa pratique professionnelle.
– Analyser sa pratique professionnelle au regard des références professionnelles et des évolutions.
– Evaluer la mise en oeuvre de ses interventions au regard des principes de qualité, de sécurité et de satisfaction de la personne.
– Identifier les améliorations possibles et les mesures de réajustement de sa pratique.
– Confronter sa pratique professionnelle à celle de ses pairs, de l’équipe ou d’autres professionnels.
– Identifier les domaines de formation professionnelle et personnelle à développer.
– Rédiger et présenter des documents professionnels en vue de communication orale et/ou écrite.

Compétence 6 : Gérer un cabinet

– Choisir un mode d’exercice.
– Elaborer et gérer un budget.
– Etablir, suivre, archiver les éléments de gestion administrative et comptable.
– Mettre en oeuvre les mesures nécessaires à l’hygiène et la sécurité des locaux, des installations et des matériels et assurer leur évaluation.
– Organiser l’espace professionnel.
– Choisir du matériel adapté à la structure et aux activités.
– Organiser les achats, la maintenance, la traçabilité et la gestion des stocks des matériels et consommables.
– Organiser et contrôler la gestion des déchets dans le respect des règles et des procédures.
– Organiser les plannings, les rendez-vous et la répartition des activités.
– Appliquer la réglementation liée à la gestion de personnel.

Ces compétences sont le socle fondamental à acquérir au cours de la formation et leurs mises en application dans de vraies situations cliniques sont le fil conducteur de notre enseignement.

  • ABL Swiss Prestige
  • Aymeric Veyre
  • BA06
  • C.E.R.D.O
  • Caisse d'épargne
  • Carrefour
  • Castorama
  • Chemin de fer de Provence
  • Collège d'étude Ostéopathique Montréal
  • ESO Maidstone
  • Golf Club Saint-Tropez
  • Ineldea
  • Japan Traditional Osteopathic College
  • LPG
  • MEDEF
  • Ministère de la santé
  • Molinari Institut of health
  • Peoples Friendship University Moscou
  • Pisoni
  • Radisson
  • SAP
  • SAPA
  • Sofronicia
  • Southern Medical University
  • STMICROELECTRONICS
  • Tplus